SOS Noël en péril …

24 décembre 2014 – Chili – Terre de feu – Flashback : Noël 2014 …

C’est la première fois, depuis plus de 50 ans tout de même, que nous passerons Noël loin de nos familles et de nos enfants … La responsabilité nous en incombe évidemment, mais c’est tout de même un moment particulier à traverser …

Une idée nous vient en tête …

… et nous la soumettons aux jeunes de Tandem d’un Rêve lors d’une de nos rencontres fortuites : « Dites les jeunes, nous sommes loin de nos enfants et vous êtes loin de vos parents … On ne ferait pas une « Joint venture temporaire pour Noël ? ».

L’idée fera son chemin et, tope-la, on se promet de se retrouver le soir de Noël.

DSC01673
Le sapin de Noël de Corto …

OK, OK, mais comment se retrouver avec certitude ce soir-là ? Impossible en effet pour eux de connaître 15 jours à l’avance le rythme d’avancement du tandem, c’est tellement dépendant de la force du vent et de la qualité du ripio (route en graviers) ….

On convient alors de se retrouver en Terre de Feu, quelque part au-delà du détroit de Magellan, sur la « Ruta 257 » en direction d’Ushuaïa. Et puis, ils nous enverront un SMS la veille pour nous aider à mieux les localiser. Cela devrait le faire … Allez Ok les jeunes : à dans 15 jours, alors !

24 décembre, nous sommes en Terre de Feu, ne reste plus qu’à les localiser …

Et, bien sûr, cela s’avère très vite moins simple que prévu … Juste le temps de se rendre compte que, incroyable mais vrai, il y a confusion possible entre … deux « Ruta 257 » qui descendent toutes deux vers Ushuaïa :

– Celle renseignée sur toutes les cartes et GPS … mais qui est numérotée « Ruta Y-79 » sur tous les panneaux qui la jalonnent …

– et celle renseignée sur toutes les cartes et GPS comme étant la « Ruta Y-79 », mais qui, très malencontreusement, est numérotée … « Ruta 257 » sur tous les panneaux qui la jalonnent !

Renseignement pris auprès des locaux … Il s’agit tout simplement d’une erreur de l’administration des routes chiliennes : ils ont interverti les panneaux par erreur entre les deux routes ! Cela ne chagrine visiblement pas grand monde, sauf nous et les tandemistes ce 24 décembre 2014 !

Le jeu de piste commence donc … Car comment savoir celle qu’ils ont prise ? En se basant sur leur carte ? Ou en se basant sur les panneaux routiers ? …

Et bien entendu ils sont dans l’incapacité de nous envoyer un SMS … Sur des centaines de kilomètres, il n’y a que très, très peu d’endroits où le réseau est disponible en Terre de Feu …

On posera des questions à la douane chilienne et on finira pas se poser à un carrefour stratégique avec une photo de nos tandemistes pour interroger les voyageurs en voiture : « Avez-vous aperçu ces jeunes en tandem ? »

« Non, rien vu ! »

« Si, si un tandem et deux vélos avec 3 cyclistes ». » Heu, pas plutôt 4 cyclistes ? ». « …. Ah oui, sans doute ! »

« Si, si, 4 vélos ensemble à 10 kilomètres maximum ».

« Ah oui, d’abord deux vélos tout près et puis un tandem à 40 kilomètres ».

Bon allez, on se forge une opinion sur tout cela et on emprunte la « Ruta 257 Carte » …

On finira pas se rassurer définitivement en croisant Bruno et Jonas, deux très sympathiques cyclistes suisses déjà rencontrés par ailleurs : Oui ils ont roulé ensemble ce matin et oui ils sont à quelques kilomètres …

Il est donc écrit que nous passerons Noël ensemble avec Tandem d’un Rêve  … C’était d’autant plus important que nous leur apportions un réchaud multi-combustibles trouvé à Punta Arenas, le leur ayant rendu l’âme deux semaines auparavant … Ils n’avaient donc plus rien pour cuisiner et réchauffer de l’eau … Et voilà donc deux semaines qu’ils ne mangeaient plus que des gâteaux secs et des flocons d’avoine …

Tout le monde met la main à la pâte et on passera une très chouette soirée ensemble dans Corto avec, en point d’orgue, les desserts : Mousse au chocolat maison, lemon pie et bûche de Noël « Made in Tierra del Fuego » préparée par Marie-Alliette avec les moyens du bord (pas de four …) : Crêpe roulée fourrée au Dulce de Leche (Caramel à tartiner, une institution sud-américaine ..) et enrobée de chocolat noir fondu (Made in Belgium, trouvé à Punta Arenas !!!).

Un signe qui ne trompe pas : Nous n’avons pas eu de restes le lendemain …

Charles et Jordan s’offriront une nuit de Noël dans le 3 étoiles du coin : un baraque en tôle  à l’abri du vent … Luxe suprême !

P1050852

Ils nous quitteront le lendemain matin pour poursuivre leur périple vers Ushuaïa … Quant à nous, nous entamons notre remontée vers la Nord … Ciao les jeunes et au plaisir de vous revoir, inch’allah, lors de votre remontée jusqu’à Lima !

P1050857

 

2 réflexions au sujet de « SOS Noël en péril … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>