Les ornithologues de Montevideo

25 octobre 2014 – Uruguay – Montevideo (Flashback)

Cela nous avait frappé tout de suite dès Montevideo : Il y a en Amérique du Sud un nombre impressionnant d’ornithologues ou, plus simplement, de passionnés de l’observation des oiseaux. Toutes et tous se promènent avec à l’épaule, leurs impressionnantes jumelles soigneusement rangées dans leur étui en cuir : des jeunes, des travailleurs en costume, des couples d’âge mûr, des militants politiques, etc …

Nous savions bien sûr avant de partir qu’il y a une faune très riche en Amérique du Sud et notamment un grand nombre d’espèces d’oiseaux, mais de là à imaginer un tel nombre de passionnés … en pleine ville qui plus est, et parfois même la nuit !

« Ah, en voilà une qui ouvre son étui : on va enfin voir à quoi elles ressemblent ces précieuses jumelles ! »

Et la voilà qui sort un grand thermos, un petit bol en cuir, une sorte de paille en métal et un sachet d’herbes à infuser … Petit moment de solitude …

P1010603 (Copier)

Voilà, nous venons de commencer notre apprentissage du Maté ! A la fois boisson et outil de socialisation omniprésent à Montivedeo et, nous dit-on, dans toute l’Amérique du sud. Le Maté se passe de main en main entre gens qui discutent assis à la plage, dans un parc, au volant d’une voiture, dans le bus, au petit déjeuner, en fait : partout et tout le temps …

Nous ne tarderons pas à partager un maté, à goûter et apprécier sa forte amertume et, finalement, à recevoir le matériel de Maté de nos nouveaux amis uruguayens Cristian et Tabatta, cadeau qui a tellement de valeur à nos yeux et que nous utiliserons durant tout notre voyage …

P1010604 (Copier)

Et, pour vous, en exclusivité, les quelques clés du Maté (au cas où …).

Etape 1- Préparer son matériel à Maté  : Le sachet de yerba Maté, le Bol à Maté et la Bombilla.

IMG_9905

Etape 2 – Remplir le bol à Maté de Yerba

IMG_9908

Etape 3 – Incliner le bol et rajouter de  l’eau proche de l’ébullition

IMG_9912

Etape 4 – Enfoncer la Bombilla dans la partie humidifiée

IMG_9916

Etape 5 – Boire son premier bol à Maté jusqu’à vider toute l’eau  contenue dans le bol à Maté (on doit entendre le « Slurp » …) et sans toucher la Bombilla avec les doigts

IMG_9930

Etape 6 – Re-Remplir d’eau le bol à Maté et le partager avec ses amis …

Etape 7 -Lorsque la yerba Maté n’est plus suffisamment forte, Vider la Yerba et récurer le bol …

IMG_8465 (Copier)

Et vous voilà prêt pour reprendre à l’étape 1 …

Attention, si vous voulez vous faire passer pour un pur Gaucho argentin (!) , quelques règles de bienséance à connaître  :

– C’est la personne qui a préparé le Maté qui organise la distribution du bol à Maté. On lui rend toujours le Bol à Maté.

– Toute personne qui accepte un Maté doit le vider complètement de son eau avant de le rendre à son propriétaire …

Allez, « Salud » !

 

6 réflexions au sujet de « Les ornithologues de Montevideo »

  1. En tout cas ils raffolent du maté jusqu’au Pérou en passant par le Chili (j’vous laisse deviner la source). Si jamais il reste un brin d’espace dans vos valises ou celle de Wendy je suis preneur d’un beau modèle en bois comme le votre … :)
    Bisou, on pense à vous :)

  2. Bonjour les amoureux aventuriers,

    c’est toujours un plaisir de partager à distance vos découvertes lointaines.

    C’est je comprends bien, il faut « avoir du bol pour être maté ».

    Je profite de ce petit mot pour vous souhaiter à tous les 2 … une année 2015 extraordinaire !

    Nous pensons bien souvent à vous, à bientôt

    Annick & Pierre

    1. Merci les jeunes … je dirais même plus ((c)Hergé …) en tout cas il faut mater son bol …

      A bientôt (c’est dingue, déjà un quart du voyage dernière nous …)

      Paul et Marie-Alliette

  3. J’ai une question :  » L’amertume du maté ne provient-elle pas du diesel contenu dans l’eau de sa préparation ?  »

    Bon ok, je sors.

    Marc

    1. Cher (?) Marc, Merci pour cette précieuse aide à distance … Quel angle d’analyse intéressant ! La prochaine fois nous testerons avec de l’essence sans plomb dans le réservoir d’eau de Corto (cela devrait donner un Maté plus « léger » …)

      Comme tu peux le voir, nous faisons le maximum – et très naturellement …- pour maintenir l’intérêt de nos publications …

      Paul & Marie-Alliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>