Préparation technique

Pour son voyage au long cours en dehors de son terrain de jeu habituel, certains travaux de préparation complémentaires ont été réalisés sur le véhicule dans une optique « mieux vaut prévenir que guérir » (amateurs de poésie et de belles images s’abstenir …)

Sur le billard ...
Sur le billard …
- Le montage d’un pré-filtre à carburant séparateur d’eau

Les normes anti-pollution européennes imposent un niveau d’équipement et de traitement des gaz d’échappement (vanne de recyclage des gaz dite « EGR », Filtre à particules, …) qui n’ont pas leur équivalent en Amérique du Sud.

Les moteurs respectant ces normes fonctionnent correctement tant que le carburant utilisé est de qualité suffisante,  ce qui n’est visiblement pas forcément le cas partout en Amérique du Sud …

Ceci  a deux conséquences :

  • D’une part que les risques de panne dus au choc « Moteurs sophistiqués / Carburants de mauvaise qualité » sont plus élevés.
  • et que d’autre part, les  moteurs destinés au marché sud-américain n’étant pas nécessairement les mêmes que ceux destinés au marché européen, il est donc difficile voire impossible de trouver des pièces de rechange spécifiques sur place.

Ces deux conséquences mises bout à bout nous ont incités  à mettre en oeuvre des mesures préventives dont nous verrons à l’usage si elles se révèlent suffisante … :

  • Installation d’un pré-filtre à carburant Parker Raccor 230R après le réservoir et avant le filtre à carburant d’origine Ford. Il existe différentes cartouches de filtres Parker interchangeables de 2 à 30 microns disponibles.
  •  Nous comptons beaucoup sur ce filtre pour  préfiltrer les particules et  évacuer l’eau de condensation du carburant due aux fortes variation de température jour/nuit  et  protéger ainsi les têtes des injecteurs : si celles-ci se bloquent en position ouverte, elles peuvent fendre la tête des pistons, ce qui n’est pas idéal …
    En toute généralité, les injecteurs « Delphi » du  moteur Ford 2,2 TdCi duratorque semblent avoir montré une certaine sensibilité à cet égard.  Notre moteur n’est pas équipé d’injecteurs Delphi.
- La pose de renforts de suspension pneumatiques AR

En renfort de la suspension arrière d’origine  à lames, nous avons placé des coussins pneumatiques Driverite Firestone (coussins standard, quincaillerie de fixation spécifique en fonction du châssis).

Selon la « littérature du web », des amortisseurs pneumatiques sur un mobilhome en complément du système d’amortissement d’origine apportent différents avantages :

  • Confort
  • Tenue de route
  • Maintien de la garde au sol en pleine charge ou même amélioration (le gonflage des amortisseurs pneumatiques au maximum – 7 bars – permet en effet  de relever la garde au sol d’environ 6 centimètres à l’arrière, ce qui peut se révéler utile dans certaines situations).

10

 

 – Le montage de bavettes de protection derrière les pneus AV et AR

Nous comptons sur ces bavettes – artisanales – pour limiter les impacts de cailloux sous le véhicule et les possibles dégâts qui en résulteraient (carrosserie, mais aussi réservoirs eau, etc …).

Coussins pneumatiques et bavettes de protection
Coussins pneumatiques et bavettes de protection

Et puis restait à aménager le véhicule pour en améliorer le côté pratique et  s’y sentir bien pendant un an … et voilà qui fut fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>