C’est pas le Pérou !

20 mars 2015 – Chili, San Pedro de Atacama, on met le cap sur le Pérou.

De là où nous sommes, la route pour rejoindre le Pérou nous paraît encore bien longue … Et l’air de rien, le temps file ! Si nous voulons nous poser plusieurs mois dans la région de Cusco et y contribuer à un projet local, il devient temps de remonter vers la frontière péruvienne en quelques grandes étapes. Et c’est bien ce que nous décidons de faire …

La route est plutôt désertique dans le Nord du Chili et seuls quelques panneaux insolites « égaient » le trajet. Hauteur limite : 14 mètres !

P1080266 (Copier)
Ca passe ou ca passe pas ? :)

 

Ouf, à 11 mètres 40 près, on ne passait pas sous l’obstacle … Une telle hauteur limite peut paraître incongrue, mais les immenses engins de chantier qu’on aperçoit dans cette zone à forte concentration minière, nous rappellent la pertinence de ces panneaux !

Quant aux pentes, fort heureusement, elles sont moins spectaculaires que l’iconographie locale ne pourrait le laisser craindre …

P1080278 (Copier)

Très régulièrement fleurissent aussi en bord de route des « Animitas », petites chapelles à la mémoire des disparus, accidentés de la route. Certaines d’entre elles se transforment en véritables mausolées ornées de souvenirs rappelant les défunts …

P1080224 (Copier)

Chacune d’entre elles nous rappelle à la prudence …

Première étape significative dans notre remontée vers le Nord : Iquique, ville prospère posée en bordure d’océan pacifique et bien connue dans la région pour son importante zone franche où tous les produits sont vendus sans taxes …

P1080294 (Copier)
Iquique (Chili) flotte sur le Pacifique dans la brume du petit matin …

 

 

P1080311 (Copier)

Nous nous posons dans un camping, un peu à l’écart de la ville (c’est suffisamment rare pour être souligné !). Nous en profitons pour remettre Corto à niveau – Vidanges, remplissage du réservoir d’eau, nettoyage intérieur / extérieur, lessives, interversion des pneus avant et arrière, …

P1080299 (Copier)

IMG_2136 (Copier)

P1080321 (Copier)

Si nous l’avions oublié, nos bouteilles nous rappellent que nous sommes redescendus au niveau de la mer !

P1080671 (Copier)

Moment important dans notre périple, nous entrons aussi en contact avec Kallpa, association péruvienne active notamment dans la région de Cusco, pour évaluer les possibilités de collaboration.

C’est avec Marie que nous skypons plus d’une heure … Ses coordonnées nous ont été transmises par nos amis suisses Philippe et Nathalie (elle, nous l’avons rencontrée en traversant la Corse à pied ! Sans que cela soit ni prévisible ni volontaire, tout, un jour, vient à point …).

Et le courant passe bien avec Marie / Kallpa … On repart donc d’Iquique avec le sentiment positif que « Oui », un terrain de collaboration devrait être possible avec l’antenne de Kallpa à Cusco, sous réserve de confirmation mutuelle (il faut que les deux parties se sentent bien …) lorsque nous arriverons à Cusco.

En chemin vers la capitale Inca, nous nous offrons encore une petite boucle dans le Parc National Las Vicunas et ses lagunes haut perchées en utilisant le petit village de Putre comme camp de base.

IMG_2186 (Copier)

Si nous l’avions oublié, nos bouteilles nous rappellent que nous sommes en altitude …

P1080377 (Copier)

C’est en effet la première fois que nous logeons à plus de  3.500 mètres avec Corto.

Le parc lui-même est un peu particulier : la route, fort fréquentée par les camions transitant entre la Bolivie et le Pérou, traverse le Parc de part en part. Sur un échantillon de 117 véhicules croisés, 100 sont des camions, dont 87 camions « Volvo » ! Etonnante statistique …

Néanmoins, les paysages sont beaux et la nature omniprésente : Nœuds de flamants roses …  P1080424 (Copier)

P1080416 (Copier)P1080406 (Copier)

P1080407 (Copier)P1080413 (Copier)

Viscaches, …

Foulques géants …

P1080436 (Copier)

 

Canards à bec bleu …

P1080469 (Copier)

Alpagas, etc …

P1080562 (Copier)

P1080373 (Copier)

C’est aussi dans ce parc que nous nous offrirons (gratuitement, les sites étant totalement déserts …) par deux fois des thermes naturels « Rien que pour nous ».

Nous nous arrêtons encore à Arica, ultime ville chilienne avant la frontière péruvienne. Nous y visitons le splendide Museo arqueologico San Miguel de Azapa retraçant siècle par siècle les modes de vie locale et présentant les momies les plus anciennes jamais découvertes … il y a près de 8000 ans, c’est-à-dire 2000 ans avant les égyptiens, les Chinchorros utilisaient déjà des techniques avancées de momification pour transformer l’enveloppe corporelle de leurs défunts, du patriarche … au fœtus ( !) en véritables pièces d’art … Emouvant et beau à la fois.

IMG_2176 (Copier)

P1080347 (Copier)

Bien que globalement très aride, la région d’Arica est grande productrice de fruits et légumes dans les vallées fertiles.

P1080655 (Copier)

On ne s’en prive pas et nous y faisons donc un stock important avant de franchir la frontière péruvienne.

P1080676 (Copier)

Erreur de voyageurs débutants …

Le douanier péruvien montera à bord du véhicule, accompagné de son chien et évacuera quasiment tout le contenu du frigo (viande , fromages, légumes, …) qui, à l’issue de cette opération, ressemblera un peu à un frigo de célibataire … Simple retour de politesse géopolitique envers le voisin chilien si peu apprécié au Pérou depuis la guerre du Pacifique à la fin des années 1800 et l’annexion de terres péruviennes – dont Arica … – par le Chili.

Marie-Alliette est au bord de l’explosion … Si les fruits y passent aussi, ce sera l’incident … Bien que l’odeur de Maracuja soit omniprésente dans Corto, ils n’ouvriront pas l’armoire suspendue qui contient tous les fruits, fort heureusement et aussi un peu parce que Paul reste planté juste devant … Nous avons donc évité de toute justesse un incident diplomatique majeur. A peu de chose près, Paul aurait dû apporter des oranges (péruviennes …) à Marie-Alliette …

Et nous voilà donc au Pérou, son Macchu Picchu … et, première découverte,  ses taxis !

Quelques kilomètres sans assurance responsabilité civile pour Corto et nous voilà dans un bureau d’assurance délivrant une assurance « SOAT » à 20 $US pour 6 mois … Bon pas sûrs qu’avec de tels montants de primes ils soient en mesure de rembourser grand-chose en cas d’accident … On se re-dit que finalement le mieux reste encore d’éviter tout accident …

Restent encore quelques centaines de kilomètres avant d’arriver à Cusco mais bon, c’est pas le Pérou … Enfin si !

4 réflexions au sujet de « C’est pas le Pérou ! »

  1. Cusco était ma première halte il y a quelques mois…
    Eh oui, l’altitude… j’ai eu de gros maux de tête mais aussi de beaux souvenirs!
    J’espère que vous vous plaisez là-bas!

    bises
    K

    1. Hola Kitou,

      Et Oui, il nous a fallu un peu de temps pour nous accoutumer aux 3.500 mètres de Cusco : Marie-Alliette est passée elle aussi par la case « Maux de tête ».

      Il semblerait que plus on est jeune, plus la phase d’adaptation est courte … 24 heures ont suffi à ta filleule Wendy et à Pierre pour s’accoutumer (ils viennent de revenir en Belgique après deux semaines de découverte du Pérou, dont 6 jours avec nous :).

      Cusco est une ville très contrastée entre centre historique splendide et touristique et alentours (95% de la ville …!) un peu frénétique et anarchique … On racontera tout cela dans un de nos prochains articles …

      Si tu as des coups de cœur de la Bolivie à partager avec nous, on est preneurs …

      On t’embrasse toi et ta tribu …

      Paul et Marie-Alliette

  2. … toujours un plaisir …
    Est-ce que nos flamands du nord savent en faire autant ?

    Le temps passe bien vite, on a l’impression que c’est hier que vous êtes partis.
    Bon vent au Pérou et bisous.

    DZ

    1. Hola Annick,

      Bonne question ! A notre retour en Belgique – qui, l’air de rien, se profile à l’horizon …- nous visiterons le parc naturel du Zwinn pour répondre à cette importante question :)

      A bientôt, encore via le site …

      Bises Cusqueñiennes

      Paul et Marie-Alliette

Répondre à dame zannick Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>